deutsch | english (UK) | english (global) | français | italiano | español

TRITEC préserve ses clients de possibles sanctions douanières

Une procédure anti dumping contre l'importation de matériels solaires chinois est actuellement en cours dans l'UE. La Commission européenne décidera d'une possible instauration de sanctions douanières le 6 décembre. Il est alors possible que des sanctions douanières soient perçues rétroactivement.

Les clients TRITEC n'ont cependant rien à craindre : en tant qu'importateur, TRITEC prend en charge l'ensemble des frais de douane et d'importation rétrospectifs jusqu'au 6 juin 2013 et garantit ainsi la sécurité d'investissement et de financement de votre projet PV.

Le marché du photovoltaïque est une fois de plus confronté à une passe difficile. L'action anti dumping actuelle de l'UE contre les importations de composants solaires chinois représente un nouvel enjeu pour nous. La décision concernant l'instauration définitive de sanctions douanières sera prise le 6 décembre 2013. Celles-ci pourront être perçues de manière rétroactive sur tous les produits importés en Europe après le 6 mars 2013. Ces sanctions douanière sont de la responsabilité de l'importateur. Les fabricants chinois ne livrent plus leurs marchandises que jusqu'au dépôt franc sous douane. Il est ainsi laissé à l'appréciation du grossiste d'importer la marchandise et de s'exposer ainsi au risque de payer une sanction douanière. En reportant à chaque fois les frais sur le client.

La manière dont les différents grossistes prennent leur décision dépend de l'estimation des risques faite par les importateurs concernés. Dans un premier temps, TRITEC a décidé d'importer les panneaux chinois à ses propres risques jusqu'au 6 juin 2013 - tout à l'avantage de ses clients.

TRITEC continue donc de proposer les meilleurs produits aux meilleurs prix possibles à ses clients. Fort de son expérience, notre team du service commercial se met entièrement à votre disposition pour répondre à vos questions.

TTRITEC préserve ses clients de possibles sanctions douanières