deutsch | english (UK) | english (global) | français | italiano | español

TRITEC pourvoit un lotissement classé monument historique en électricité solaire

La société TRITEC, leader sur le marché suisse du solaire a réalisé quatre installations solaires sur les toits de la coopérative d'habitation bâloise Lange Erlen (WGLE). L'énergie produite correspond à peu de choses près à la consommation annuelle moyenne des 63 foyers de ce lotissement.

Couvrir soi-même ses besoins d'électricité

La centrale affiche en tout une puissance de 212 kWc. Répartie sur 4 rangées de bâtiments, elle est maintenue en place par une structure porteuse optimisée d'un point de vue statique et ne nécessitant que très peut de surface réservée. Les panneaux solaires à cellules monocristallines mis en œuvre permettent de produire 280 000 kWh d'une énergie non polluante qui sera injectée dans le réseau du distributeur local IWB à partir de fin 2013. La consommation annuelle moyenne des 63 foyers de ce lotissement sera alors quasiment couverte. En outre, ce sont 122 tonnes de CO2 qui ne seront pas rejetés dans l'atmosphère par une production à base d'énergies fossiles.

Une rentabilité à long terme

La centrale solaire de la coopérative Lange Erlen constitue un cas exemplaire de production d'énergie écologique et surtout décentralisée – c'est à dire à l'endroit-même où elle est effectivement utilisée – grâce au photovoltaïque. Elle participe totalement à l'esprit de la transition énergétique voulue par le Parlement suisse dans le cadre de sa stratégie sur l'énergie 2050. L'objectif premier des coopérateurs avec la construction de cette une centrale solaire avait également la durabilité pour motivation : cet investissement apporte une plus-value indéniable au lotissement et les générations futures qui l'habiteront profiteront elles aussi de ce choix judicieux.

Les Monuments Historiques ont donné leur feu vert

Ce lotissement de style Bauhaus à toits en terrasse des Schorenmatten était un projet pionnier lors de sa construction en 1928. Il se place parmi les monuments architecturaux historiques d'importance nationale. Le feu vert a été donné dans les plus brefs délais et sans complications administratives par la Protection du Patrimoine cantonale avant que la construction de la centrale solaire puisse commencer. Le canton de Bâle-Ville accueille la construction d'installations photovoltaïques avec un grand intérêt et apporte son aide dans toute la mesure du possible.

 

TRITEC pourvoit un lotissement classé monument historique en électricité solaire